preloder

Emission de radio – Manger diététique pendant les fêtes, c’est possible !

Emission de radio France Bleu Loire Ocean

Emission de radio – Manger diététique pendant les fêtes, c’est possible !

France Bleu Loire Océan, 19 Décembre 2017

France Bleu Loire Océan m’a invité dans leur studio pour discuter de la diététique…pendant les fêtes. Et vous savez quoi ? C’est possible! Découvrez tous mes conseils pour profiter de cette période sans frustration.

Entre amis, en famille, en solo, les fêtes sont souvent synonymes de plaisir et de convivialité. Cet article me permet donc de clarifier les choses : il n’y a pas de diététique sans plaisir. Voilà donc une devise qui nous permet d’aborder cette période de festivités dans de bonnes conditions.

Se préparer avant les fêtes.

Un mois avant l’arrivée de la (belle) famille ou des amis, essayez de diminuer la consommation de boissons sucrées (alcoolisées ou non) et de limiter les produits gras et sucrés (sauces, viennoiseries, gâteaux entres autre). On sait que l’on fera des écarts plus tard, autant les limiter en amont si possible.

Que les festivités commencent !

Mon conseil est simple : tout est une question de mesure. Vous faites un gros repas (déjeuner ou dîner) ? Allégez celui d’après. Vous voulez vous faire plaisir à chaque repas ? Associer des aliments plaisir avec des aliments plus sains (fruits et légumes, en l’occurrence). Ne craquez pas sur tout ce qui vous fait plaisir, gardez-en pour la suite.

Oui, mais concrètement…

  • Situation 1. Je suis à l’apéritif et il y a du choix : des roulés bacon et mimolette, du préfou ail & persil, des olives marinées, cheesecakes au saumon… J’ai envie de goûter à tout. Si on se resserre par-ci, par-là, on ne réalise pas ce qu’on ingère. On mange sans se poser de questions… Que faire ? Je mets tout ce qui me plaît dans mon assiette ; comme ça je me rends compte de ce que je vais réellement consommer. Je veux me resservir ? Je sais déjà ce que j’ai consommé auparavant. Cela vous permet de réaliser les quantités réellement consommées.
  • Situation 2. Apéro, entrée, plat, fromage, dessert. Je sais ce qu’il est annoncé au repas, la question à se poser, c’est : ai-je réellement envie de manger de tout ? Si oui, je vais prendre de plus petites quantités. Si non, je privilégie l’entrée car je sais que je ne vais pas manger de fromage, par exemple. Je fais des choix, quoi ! 😉
  • Situation 3. On est sorti de table à 16h. l’apéro du soir a commencé à 19h. quel rythme ! Pour le prochain repas, je fais plus léger : yaourt nature ou fromage blanc avec de la confiture ou du miel, boisson chaude (thé ou café) sans oublier un fruit entier. Il vous reste un peu de place ? Optez pour du muesli ou du pain complet. Vous pouvez également sauter le petit déjeuner si vraiment vous pouvez vous le permettre sans avoir trop faim à l’heure du déjeuner.

Bien s’hydrater pendant et entre les repas…

Lors de repas festifs, on a tendance à boire plus de boissons sucrées, alcoolisées ou non. Un (autre) conseil très simple : alternez entre un verre de boisson plaisir avec un verre d’eau. Notez que l’eau pétillante, par le biais de ces bulles, va aider à digérer. Essayez une recette d’eau rafraîchissante. Pensez également aux thés ou tisanes à la fin du repas (voir mon article sur les bienfaits du thé sur la santé). Ça nous évite de consommer uniquement des boissons sucrées (qu’on parle d’alcool, de jus de fruits ou de sodas).

Et si je ne veux pas boire de l’eau ?

  • Si vous voulez consommer un jus de fruits, optez pour un 100% pur jus (un jus composé uniquement de fruits et légumes). Mettez de côté les 100% fruits, nectars, concentrées ou à base de concentrés qui vont contenir peu de fruits mais beaucoup de sucres ajoutés.
  • Pour les alcools, sachez que plus les alcools sont forts et plus ils sont sucrés (dont caloriques). En termes d’équivalences, 25 cL de bière (1 demi) = 10 cL de champagne (1 coupe) = 10 cL de vin (1 verre) = 7 cL d’apéritif (type martini) = 2,5 cL de pastis ou whisky par exemple…
  • Pensez aux sirops. Ils vous permettent de consommer de l’eau tout en apportant un goût sucré mais sans apporter trop de calories. En revanche, soyez raisonnables sur la quantité de sirop…
  • Enfin, mon article sur les eaux détox vous donnera des idées pour parfumer de l’eau (plate ou gazeuse) avec des fruits de saison.

Mon avis de diététicienne

Anticipez pour aborder les fêtes sereinement.

Il est vrai que pendant les fêtes, on se fait plus plaisir et on peut prendre quelques kilos. La question à se poser, c’est : est-ce que cette petite prise de poids va me gêner ou non ?

 

  • Situation 1. Je cherche à perdre du poids. Je vais donc me faire plaisir sans excès pour continuer dans cette lancée de perte de poids sans être frustrée pendant ces périodes de festivités.
  • Situation 2. Je prends souvent quelques kilos pendant les fêtes et je les perds par la suite, ça ne me gêne pas. Dans ce cas, faites-vous plaisir mais n’oubliez pas que trop d’excès peut altérer votre santé.

 

Et vous, comment vous sentez-vous pendant les fêtes ? Quelles sont vos astuces (ou vos meilleures recettes), partagez cela dans les commentaires ! 😉

Margaux Letort
contact@recettes100faim.fr

Diététicienne et blogueuse culinaire, je partage avec vous mes recettes saines et gourmandes mais aussi des conseils pour rester en bonne santé tout en se faisant plaisir au quotidien.

Aucun commentaire pour le moment

Laissez un commentaire