preloder

Emission de radio – Programmes minceur, mythe ou réalité ?

Emission de radio France Bleu Loire Ocean

Emission de radio – Programmes minceur, mythe ou réalité ?

France Bleu Loire Océan, 6 Avril 2018

France Bleu Loire Océan m’a accueillie dans leur studio pour parler d’un sujet qui me tient à cœur : les régimes minceur…

Depuis le Printemps, nous sommes envahis par les régimes miracles qui veulent nous faire perdre du poids raidement et sans effort.
Qu’en est-il réellement de ces programmes minceur sur leur efficacité et leur nocivité ?

Mon avis de diététicienne

Perdre du poids, oui. Mais dans de bonnes conditions !

Pour perdre du poids, il faut une alimentation saine, une activité physique quotidienne, une bonne hydratation (de l’eau tout au long de la journée), un sommeil de qualité ET être bien dans sa tête (le moral). L’un ne va pas sans l’autre.

Quantités, qualités et fréquences.

Mieux manger, ça veut dire gérer les quantités (= les portions), privilégier les produits de qualité et surtout prendre en compte les fréquences. Par exemple, quand je mange des frites : c’est une friture donc des mauvaises graisses (qualité), je peux en manger un petit bol ou une grande assiette (quantités) et je n’en mange qu’une fois par mois (fréquences). Cela prouve bien qu’il faut prendre du recul pour avoir une vision globale de son alimentation. Finalement, les frites peuvent s’intégrer dans un repas équilibré (tout dépend de ce que je vais manger AVEC les frites 😉)

Mon rôle de diététicienne.

J’accompagne des patients qui, pour certains, souhaitent perdre du poids. Je les motive, j’adapte mes conseils et les portions en fonction de l’avancée du programme alimentaire, je mets à disposition des recettes adaptées et rapides à réaliser, et je suis à l’écoute pour apporter une approche diététique au plus proche de leurs besoins et surtout non néfaste pour leur santé. L’intérêt de prendre le temps pour modifier leurs habitudes alimentaires, c’est que le corps et la tête s’adaptent à ce changement mais progressivement et donc sans contrainte.

Un bien-être complet.

Pour perdre du poids, il faut avoir le déclic. Il faut avoir envie de perdre du poids et être prêt à changer les choses car on peut avoir d’autres priorités (des soucis au travail par exemple). Lorsque l’on perd du poids, on cherche à être bien dans son corps ET dans sa tête.

Se peser, oui mais après ?

Honnêtement, un chiffre à lui tout seul ne sert à rien.

 

  • En revanche, utiliser une impédancemétrie pour connaître son poids et déterminer le pourcentage de graisses et de muscles dans son corps, oui.
  • On peut mesurer ses dimensions pour voir où la perte de poids est localisée.
  • On peut se regarder dans la glace et voir s’il y a du changement et si oui, où.
  • Et surtout, le pantalomètre. Quand on se sent mieux dans ses vêtements, c’est bon signe. Quand on voit que notre alimentation est plus saine, qu’on bouge plus et qu’il y a des résultats physiquement, c’est encore mieux.
  • En résumé…

  • Perdre du poids rapidement et sans effort, c’est inefficace et en plus dangereux pour votre santé. En plus de ça, on risque d’avoir affaire à l’effet yoyo
  • En revanche, bien se connaître et prendre le temps de modifier petit à petits vos habitudes pour adopter un mode de vie plus sain, c’est la clé de la réussite.
  • Vous souhaitez partager votre expérience et/ou donner votre avis ? Exprimez-vous dans les commentaires 😉

 

Margaux Letort
contact@recettes100faim.fr

Diététicienne et blogueuse culinaire, je partage avec vous mes recettes saines et gourmandes mais aussi des conseils pour rester en bonne santé tout en se faisant plaisir au quotidien.

Aucun commentaire pour le moment

Laissez un commentaire